Logotipo San Lorenzo del Escorial
San Lorenzo de El Escorial ofrece el clima, la tranquilidad y los servicios necesarios para disfrutar de los días de descanso y ocio que todos merecemos.
C/ Grimaldi, 4
28200 San Lorenzo de El Escorial
Madrid (España)
(+034) 918 905 313
info@sanlorenzoturismo.org
info@sanlorenzoturismo.org
+034 918 905 313
  • Espagnol
  • Anglais
  • Français
Top
 

Promenade au XVIe siècle

Realizando esta ruta tendrás una visión del Real Sitio de San Lorenzo de El Escorial en el siglo XVI.

Distance

1,62 km

Durée

1 h 30 min

Difficulté

Faible

Ce parcours à la découverte des monuments du XVIe siècle commence à l’Office du tourisme. De là, dirigez vos pas vers la grande place connue sous le nom de La Lonja (1) dont le pourtour est délimité par un mur. En traversant cette place, vous arriverez à la façade nord du bâtiment où se trouvent l’entrée et les guichets du Monastère royal de l’Escurial (2), que vous pourrez visiter. En longeant la façade vers la droite, vous trouverez la pierre dite de Sainte Thérèse (3) à l’angle du monument.

L’entrée de la Basilique du Monastère se trouve dans sa façade ouest (4). En sortant de ce bâtiment, dirigez-vous vers l’accès à La Lonja, juste en face de vous. Après avoir traversé la place, prenez à gauche vers les Arcos de la Compaña (5). C’est sous la protection de ces arcades, sur la gauche, que se trouve l’entrée du Jardin des Moines (6), qui est ouvert au public. On y pénètre par l’ancienne infirmerie du monastère, avec sa Galerie des Convalescents (7) visible depuis les jardins. La vue de ces jardins est par ailleurs extraordinaire. Sur la droite, s’étend le bassin (8) dans lequel était entreposée l’eau utilisée pour irriguer le verger des moines (9) situé en contrebas. En vous tournant vers la droite, vous verrez également la construction qui abritait le puits à neige (10).

En sortant des jardins vers la gauche, un belvédère (11) offre un point de vue idéal pour prendre en photo la façade sud du monastère, avec les jardins à ses pieds.

En revenant un peu sur vos pas vers les arcades et en montant à gauche par le Paseo de los Alamillos, vous arriverez a la Maison de la Compagnie (12), qui abrite actuellement un centre universitaire, le Real Centro Universitario Escorial-María Cristina, en face duquel se trouve le parc Adolfo Suárez. De l’autre côté du parc, vous verrez les doubles colonnes qui annoncent l’entrée du Bois de la Herrería (13), un endroit qui invite à la promenade le long d’un petit parcours circulaire.

De retour à l’entrée du parc, empruntez la rue Leandro Rubio, l’artère principale du magnifique quartier El Plantel (14), qui doit son nom aux arbres que Philippe II y fit planter, principalement des chênes, des chênes verts, des châtaigniers et des noisetiers.

Au bout de la rue Leandro Rubio, prenez la rue Floridablanca pour admirer, sur votre gauche, la Maison de Jacometrezzo (15), qui est la plus ancienne de la ville. Ce bâtiment en pierre remonte en effet à la première phase de construction du monastère. Située en bordure de la plantation, cette maison était appelée à devenir la résidence du sculpteur italien Jacomo da Trezzo.

En descendant la rue Floridablanca, deux fenêtres sur votre droite laissent entrevoir de belles ruines envahies par la végétation qui s’élance à l’assaut d’énormes cheminées extérieures : ce fut autrefois la Maison des ardoises (16). Située au-dessus de La Lonja, elle hébergeait le gardien de la cuisine du roi, les domestiques et le vannier du monastère. Plus loin, à l’angle de la rue Floridablanca et de la place de la Constitución, se dresse la Maison des docteurs (17).

Poursuivez votre descente par la rue Floridablanca pour aller contempler les Maisons des métiers, sur votre droite. Vous apercevrez tout d’abord la deuxième Maison des métiers (18), où se trouve la chapelle de la sainte patronne de la ville, Nuestra Señora de la Virgen de Gracia. Un pèlerinage en son honneur, classé fête d’intérêt touristique national, a lieu tous les ans le deuxième dimanche de septembre. Quelques mètres plus bas, de l’autre côté de la rue Grimaldi, vous arriverez à la première Maison des métiers (19) qui abrite aujourd’hui plusieurs salles d’exposition et une salle de conférence accueillant des événements en tout genre.

Skip to content