San Lorenzo de El Escorial ofrece el clima, la tranquilidad y los servicios necesarios para disfrutar de los días de descanso y ocio que todos merecemos.
C/ Grimaldi, 4
28200 San Lorenzo de El Escorial
Madrid (España)
(+034) 918 905 313
info@sanlorenzoturismo.org
info@sanlorenzoturismo.org
+034 918 905 313
  • Espagnol
  • Anglais
  • Français
Top

Chaise de Philippe II

Distance

7 km (aller-retour)

Durée

1 heuroes (aller-retour)

Difficulté

Faible

Ce parcours commence à l’Office du tourisme de San Lorenzo de El Escorial.

1.- Quittez La Lonja en passant sous les Arcos de la Compaña. La vue sur le jardin et le verger des moines en contrebas est spectaculaire, surtout le tableau formé par le bassin et les beaux arbres qui le jouxtent, dont un saule magnifique. Ce bassin doit son origine à l’une des deux fontaines les plus anciennes de cet endroit : la fontaine de Blasco Sancho ou de l’Estribo (l’étrier). La deuxième est la fontaine Matalasfuentes, rebaptisée Fuente de la Reina (de la Reine). La rue que vous empruntez est jalonnée de marronniers.

2.- Longez la promenade de Carlos III jusqu’à l’entrée du Bois de la Herrería (classé paysage pittoresque en 1961 et appartenant au Patrimoine national). Franchissez la porte à doubles colonnes qui débouche sur la Cuesta de los Pastores. Descendez la pente en laissant sur votre droite la maisonnette qui fait office de buvette et de centre d’information, à côté de la fontaine du Seminario. En chemin, vous observerez un arbre de Judée, spectaculaire à l’époque de la floraison, avec ses belles fleurs roses particulièrement précoces.

3.- Un peu plus loin, vous arriverez au club de golf qui se trouve juste en face de l’auberge de jeunesse Santa María del Buen Aire. Cette partie de La Herrería est une prairie parsemée de frênes. Poursuivrez votre chemin le long de la clôture du club de golf à l’ombre d’imposants spécimens de platanes. Un peu avant d’arriver à la croix des Romeros, une bifurcation vous permet de vous rendre à la fontaine de Los Capones.

4.- Le parcours poursuit sa descente jusqu’à un petit cours d’eau, l’Arroyo del Batán. Vous arrivez ensuite au croisement de la route M-505, qu’il convient de traverser avec prudence.

5.- La piste goudronnée mène directement à la chaise de Philippe II. Il est possible de prendre un raccourci en empruntant les chemins qui partent vers la gauche derrière l’aire de pique-nique. Vous passerez devant la fontaine de la Prosperidad à gauche. Sur votre droite se dresse l’ermitage de la Virgen de Gracia, avec à côté un beau spécimen de pin sylvestre, inscrit au registre des arbres remarquables de la région de Madrid. La fontaine de Las Arenitas se trouve juste au-dessus.

6.- Vous avancez maintenant dans une magnifique forêt de chênes tauzins, qui coexistent avec d’autres espèces : cerisiers, poiriers sauvages, fusains d’Europe, prunelliers, aubépines, églantiers, ronces communes, pruniers sauvages, sureaux, troènes, lierres grimpants, chèvrefeuilles, fougères, saules gris, noisetiers, pommiers sauvages… C’est un très bon endroit pour observer des oiseaux.

7.- De la chaise de Philippe II, le panorama est à couper le souffle. On y trouve aussi de magnifiques érables de Montpellier, notamment un spécimen particulièrement majestueux qui s’élance près des marches sculptées dans la roche et qui est inscrit au registre des arbres remarquables de la région de Madrid. Côté faune, il n’est pas rare d’apercevoir des hirondelles rousselines dans cette partie du parcours.